Assurance prévoyance (Assurance décès)

Un décès peut être financièrement très lourd de conséquences pour le conjoint, les enfants et la famille. Parce que l’on ne peut prévoir tout dans la vie, bénéficier d’une formule de prévoyance semble être le moyen le plus efficace pour protéger l’avenir de ses proches en leur assurant une sécurité financière.

Assurance décès : Une solution de prévoyance

L’assurance décès demeure la solution la plus sensée pour protéger solidement l’ensemble de sa famille d’un décès. A la différence de l’assurance vie qui est plutôt destinée à constituer un capital d’épargne ou à préparer une retraite, l’assurance décès est un acte de prévoyance.

Assurance décès : Un contrat de prévoyance

Principe du contrat

En effet, l’assurance décès est une assurance de personne prévoyant et garantissant le versement d’un capital à la réalisation d’un risque qui est le décès du souscripteur. Le principe est le même qu’une assurance traditionnelle : le souscripteur cotise tous les mois, l’indemnité sera uniquement versée si le sinistre se produit. Le ou les personne(s) qui bénéficieront du capital au moment du décès doivent être préalablement désignées par l’assuré dans le contrat.

Montant du capital

Plusieurs critères définissent le montant du capital : entres autres l’âge et la santé du souscripteur, ainsi que tous les risques associés. Les cotisations mensuelles seront établies par rapport au capital et à la situation personnelle du souscripteur.

Âge du souscripteur

Pour pouvoir contracter une assurance décès, le souscripteur ne doit pas généralement dépasser l’âge de 70 ans ; mais parfois le seuil d’âge est fixé à 65 ans. Les femmes bénéficient plus d’avantages (ex : primes largement plus basses) car elles ont une espérance de vie plus longue.

Durée du contrat

Le contrat d’assurance décès est un contrat illimité ne se terminant qu’au décès de son souscripteur. Le risque reste couvert tant que les cotisations sont régulières. Par contre, si l’assuré décide de résilier le contrat, les fonds seront perdus, il ne pourra pas récupérer le capital.

Garanties de l’assurance décès

Il est possible cependant possible que l’assurance décès soit accompagnée de plusieurs garanties telles que la garantie incapacité temporaire de travail (ITT) et la garantie invalidité absolue et définitive (IAD). En cas de prêt immobilier par exemple, l’assuré peut ajouter à son contrat une ITT qui garantira le remboursement de son emprunt en cas de perte d’emploi, d’accident de travail ou de maladie. De même, en cas d’invalidité absolue, l’assuré pourra toucher de manière anticipée au capital.

Notons qu’il existe actuellement des contrats mixtes qui combinent assurance vie et assurance décès.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *