Qu’est-ce que le microprêt santé à taux zéro?

Le micro prêt santé à taux zéro est une initiative du Crédit Municipal de PARIS (CMP) qui a été mise en place début février 2010. Autant dire que c’est tout frais et que bon nombre de questions se posent à son sujet.

Tout d’abord, à qui s’adresse le micro-prêt-santé à taux 0% ?

Le micro prêt santé à 0% semble être calqué sur le principe des micro-crédits sociaux et donc concerne le même type de population, c’est-à-dire les ménages à faibles revenus ou en situation difficile et dont la charge de dépenses santés imprévues ou mal remboursées ne peut être assumée.

Quel est le montant du micro prêt santé à 0% ?

Encore une fois, assimilable au micro crédit social dans son fonctionnement, le micro prêt santé à taux zéro couvre des dépenses de santé comprises entre 600 euros et 4000 euros.
La période de remboursement de ce crédit est de courte durée puisque comprise entre 6 et 36 mois.

Vision globale sur le dispositif du Crédit Municipal de Paris

A l’heure actuelle, le dispositif ne concerne que les adhérents de la Mutuelle Interiale qui est la complémentaire santé des agents des services publiques, soit 430 000 personnes concernées.
Cependant, le micro-crédit-santé à taux zéro devrait progressivement s’ouvrir en partenariat avec d’autres mutuelles.
Au Crédit Municipal de Paris, on précise que la personne qui fera une demande de microprêt santé aura la réponse dans les 48 heures. Ensuite, si l’issue est positive, les fonds seront débloqués rapidement.

Une réponse concrète à une situation d’urgence

L’augmentation de la précarité, résultat visible de la crise économique que nous traversons actuellement, rend l’accès aux soins plus difficile, voir inaccessibles pour certains.
Une enquête  a permis de mettre en lumière une situation d’urgence sociale face à une donnée effrayante mais à la mesure du creusement des inégalités dans ce pays : 27% des français gagnant moins de 1000€ par mois ont eu recours à un crédit pour financer des dépenses de santé.

On pourrait débattre de la question mais l’important dans tout ça, c’est de comprendre qu’une plus grande précarité conjuguée à une mauvaise prise en charge des dépenses de santé par notre système de santé dit « déficitaire », entraîne un accroissement des inégalités et un système de santé à deux vitesses : les riches qui peuvent se payer les traitements mal ou non remboursés par la sécurité sociale et les pauvres qui sont mal soignés et repoussent voir abandonne l’idée d’un traitement.

En soit, le micro prêt santé à 0% répond à une situation d’urgence sociale mais de manière partielle uniquement car le coût de la prise en charge des traitements de moins en moins bien remboursés par la sécurité sociale est toujours à la charge du particulier, taux 0% ou non).

Une dernière question reste posée, qui finance ce micro prêt santé ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *