Le crédit renouvelable

Crédit renouvelable : quel impact sur l’équilibre financier des ménages ?

Si le crédit renouvelable est connu pour sa souplesse et la liberté qu’il octroie à ses emprunteurs, il a également la réputation de conduire facilement ces derniers à la surconsommation voire au surendettement

Crédit renouvelable ; qu’est ce que c’est ?

Le crédit renouvelable, appelé aussi crédit permanent est une forme d’emprunt dont la somme est mise à la disposition du client sous forme d’un compte bancaire. Comme tout emprunt, cette somme est déterminée en fonction de ses revenus, de ses charges, mais surtout de ses éventuels autres emprunts.

À tout instant, l’emprunteur a la possibilité de prendre une partie ou la totalité de cette somme par le biais d’un virement sous 48 heures ou par chèque.

Il existe aussi d’autres formules telles que la carte de paiement avec crédit renouvelable. Le compte s’accompagne d’une carte de crédit que l’emprunteur peut utiliser librement. Cette somme, appelée « réserve d’argent » se renouvelle au fur et à mesure des remboursements de l’emprunteur

Crédit renouvelable : fonctionnement

La durée du contrat d’un crédit renouvelable est de un an, reconductible. Toutefois, la somme empruntée doit être remboursée dans un délai de 36 mois maximum si le montant total est inférieur ou égal à 3000 € et en moins de 60 mois si celui-ci est supérieur à 3000 €. Ce type de crédit est généralement plus coûteux que les prêts classiques. Le taux d’intérêt se détermine en fonction de la somme utilisée, des caractéristiques du dossier et du montant de la réserve. Plus elle est élevée, plus le taux est avantageux.

En général, le remboursement d’un crédit renouvelable se fait de deux manières, à rythme rapide ou à rythme lent. Chaque mensualité se décompose de deux parties : la première pour le remboursement des intérêts et la deuxième pour celui du capital emprunté. Mais le client peut également effectuer un remboursement total ou partiel à tout moment.

Il a également la possibilité de demander à réduire le montant de la réserve, de suspendre le droit à l’utiliser ou même de résilier le contrat. Dans ce dernier cas, il sera tenu de rembourser la somme déjà puisée ainsi que les intérêts.

Crédit renouvelable : à utiliser avec modération

Le crédit renouvelable peut être une planche de salut pour les ménages en difficulté (attention !!!). Cependant, le recours à cette forme de crédit doit être réfléchi et utilisé avec modération. Un grand nombre de ménages se retrouve aujourd’hui en situation de surendettement à cause du crédit renouvelable. En effet, la liberté qu’il offre ouvre la voie à la tentation de toujours consommer. Des mesures ont été prises pour protéger les emprunteurs et chacun doit être désormais conscient qu’un crédit est un engagement et qu’il faut le rembourser. Si ce type de crédit est bien géré, il peut être utile à l’occasion, mais il faut savoir que son coût revient très cher et risque de ce fait d’alourdir les difficultés financières des ménages qui en bénéficient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *