Crédit sénior : Souscrire un crédit lorsqu ‘on a plus de 60 ans

Les séniors, personnes âgées de plus de 50 ans selon les critères de l’insee, représentent une partie importante de la population française.
Au même titre que les autres, les séniors ont des projets personnels qui peuvent nécessiter un financement à crédit.
Mais que faire lorsque l’on a plus de 60 ans pour emprunter ? Est-ce possible ? Selon quels critères ?
Cet article a pour but de donner les principales pistes du financement à crédit des séniors.

Les séniors et leurs projets

Les séniors empruntent de plus en plus d’argent aux banques, de plus en plus tard. La raison en est simple, ils font plus de projets qu’auparavant.
Que ce soit un crédit à la consommation pour financer un voyage, une voiture, des menus travaux ou bien un prêt immobilier pour acquérir une résidence principale ou secondaire, les séniors ont besoin de trouver des sources de financement pour réaliser leurs projets.
Ce n’est donc pas une surprise que les statistiques montrent une progression de 8 points en 10 ans (31%) de la part des 55-64 ans ayant contracté un crédit à la consommation. Idem pour les plus de 65 ans.
C’est l’effet allongement de la durée de vie.

Les séniors et leurs crédits

On pourrait penser qu’à partir d’un certain âge, les banques et organismes de crédit estiment le risque trop important pour octroyer un quelconque crédit. On se tromperait.
Les séniors ont des arguments de poids. Pour les 2/3 d’entre eux âgés de plus de 50 ans et plus des 4/5 âgés de plus de 70 ans, ils sont propriétaires de leur résidence principale. Nul besoin donc d’une banque crédit senior spéciale pour financer l’emprunt sénior.
Pour la majorité d’entre eux, le financement de leur crédit est assuré par leurs pensions de retraite. On pourrait parler de « crédit retraite ». Viennent s’ajouter à cela pour certains les revenus locatifs, l’épargne sous forme d’assurance vie et d’autres sources d’épargnes réduisant les risques pris par les banquiers et organismes de crédit.
En sus des crédits à la consommation habituellement consentis à un large public, la cible sénior bénéficie de nouveaux crédits « spécial sénior » comme le prêt hypothécaire rechargeable ou cautionné ou encore le viager hypothécaire.

Le prêt hypothécaire cautionné (PHC)

Lancé il y a un peu plus de trois ans maintenant, le prêt hypothécaire cautionné est une réponse apportée au besoin de financement spécifique des séniors.

Si le prêt est soumis à une analyse de la solvabilité de l’emprunteur, celui-ci n’a pas à s’astreindre à passer une visite médicale. L’importance des organismes de crédit proposant cette solution est que l’emprunteur ait les moyens de faire face à la charge que représente le remboursement de son emprunt.

Ce prêt est consenti aux propriétaires. Il s’agît d’un prêt à taux fixe amortissable sur 25 ans maximum.
Le montant de ce prêt peut représenter jusqu’à 70% du montant du bien immobilier offert en garantie après expertise.

Nul n’est besoin de souscrire à une assurance décès emprunteur dans ce présent cas. Information intéressante à savoir lorsqu’on sait le coût de ce genre d’assurance pour l’emprunteur sénior.

En cas de décès, c’est l’organisme de caution qui facilite la transition entre la succession et l’organisme préteur en se substituant à ce dernier.

Le prêt viager hypothécaire

Lire l’article sur le prêt viager hypothécaire pour plus d’information.

Autre article à lire dans la catégorie crédits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *