Comment sortir du surendettement?

Perte d’emploi, divorce, séparation, départ à la retraite, maladie, accident, …, les causes du surendettement son multiples. Les statistisques du surendettement deviennent alarmantes (1,5 millions de familles surendettées selon les estimations)

Quand faut-il prendre des mesures ?

Il faut rapidement réagir dès que :
– Votre situation financière commence à vous échapper ;
– Vous avez des difficultés avec vos mensualités ;
– Vous ne pouvez plus payer vos diverses factures et votre loyer ;
– Vous avez du mal à assumer vs charges quotidiennes ;
– En fin du mois, vous n’avez presque plus d’argent sur votre compte bancaire…

Que faire en cas de surendettement ?

En cas de surendettement, vous avez le choix entre les solutions ci-dessous. À vous de choisir ce qui peut être bon pour vous, l’essentiel est de vite sortir de cette situation grave.

– Le rachat de crédit

Cette solution est rapide, astucieuse et efficace. De plus, elle vous évite d’être fiché sur le fameux FICP de la Banque de France (Fichier des Incidents de Remboursement des Crédits aux Particuliers).

Le rachat de crédit est une opération financière effectuée par une banque, vous permettant de sortir de manière durable d’une situation de surendettement, si toutefois aucun nouveau problème ne surgit. Il est aussi appelé restructuration de crédit ou regroupement de crédits.

La solution du rachat de crédit consiste à contacter un organisme spécialisé en rachat de crédit. Ce dernier va racheter vos crédits pour vous sortir de votre situation de surendettement. En d’autres termes plus concrets, l’organisme spécialisé va payer à votre banque tout ce que vous n’avez pas pu payer et ce sera désormais à cet organisme que vous devrez payer un crédit. Une fois le rachat de crédit effectué, vous ne payez plus qu’une mensualité, établie préalablement en fonction de votre situation et de votre capacité de remboursement.

– Le dossier de surendettement

Bien que ça soit une solution efficace, le dépôt de dossier de surendettement peut toutefois être lourd de conséquences. En effet, avec cette option, vous êtes immédiatement inscrit dans le FICP, ce qui vous empêchera pendant longtemps de contracter un autre crédit. Il se pourrait aussi que vous soyez contraint à vendre vos biens.

Pour cela, vous devez faire appel à la commission de surendettement. Les choses seront alors traitées de façon plus objective et plus équitable, la commission de surendettement proposera à vous et à vos créanciers des solutions visant à résoudre votre surendettement.

En général, un dossier de surendettement comporte votre situation professionnelle et familiale, une liste précise de vos revenus, de vos biens, de vos charges et de vos dettes, ainsi que les photocopies de tous les documents justificatifs.

Le rétablissement personnel

Votre « faillite civile » va être prononcée par le juge, ce qui amènera à la vente de tous vos biens (sauf les meubles) afin que vous puissiez rembourser vos créanciers. Cependant, vous serez d’office fiché au FICP de la Banque de France : vous ne pourrez donc plus contracter de si tôt un crédit.

– La vente à réméré

Vous vendez votre maison pour rembourser vos créanciers, mais vous y restez en tant que locataire. Vous avez 5 ans pour la racheter.

La vente à réméré est destinée aux personnes en situation d’interdits bancaire, admises ou non en commission de surendettement, fichées à la Banque de France, ou qui font l’objet d’une saisie immobilière ou d’une hypothèque judicaire.

Avec cette option, vous avez l’avantage de jouir de votre bien immobilier pendant la durée du contrat de réméré, et vous obtenez des capitaux pour régler toutes vos dettes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *